Composition et type de ruche

Les abeilles ont une grande capacité d’adaptation. Le type de ruche leur importe peu mais il peut faciliter le travail de l'apiculteur.

composition ruche.png

Les différents formats de ruche :

Ruche dadantRuche DadantLa ruche Dadant 10 ou 12 cadres est le modèle standard chez les apiculteurs et le plus utilisé en Europe.
Le format 12 cadres est plus souvent recherché lorsque l’on utilise une apiculture de rendement et offre également plus de de réserves pour les périodes d’hivernage.
Ruche Langstroth

Ruche Langstroth

(standard avec 1 seul type de cadre)

Autre modèle standard, la ruche Langstroth connais un franc succès chez les professionnel.
Ce format offre du confort aux abeilles et facilite la manipulation pour les apiculteurs.
Les hausses et corps sont au même format, ce qui facilite l’utilisation et la réutilisation des cadres.
Ruche VoirnotRuche VoirnotRuche format cubique, respecte la forme naturelle de l’essaim et facilite les réserves de miel.
Elle est très utilisée dans les régions montagneuses et froides.
Sa taille se situe entre la Dadant et la Langstroth (36 x 36 cm).
Ruche Warré

Ruche Warré

(ruche populaire) 

Elles ont l’avantage d’offrir aux abeilles de meilleures conditions de vie, et de faciliter le travail de l’apiculteur.
Ce type de ruche se prête plus à l’observation plutôt que la production de miel

 

dimensions ruche.png

Afin de mettre vos abeilles dans de bonnes condition, il conseillé de positionner votre ruche selon ces critères :

  1. La luminosité : la ruche ne doit pas être située dans un endroit ombragé.
  2. L'orientation : l’entrée de la ruche doit si possible être orientée au Sud-Est afin qu’elle soit dynamisée par les rayons du soleil.
  3. La superficie : il est nécessaire de prévoir 5m² pour 1 ou 2 ruches.
  4. L'accessibilité : l’accès aux ruches doit être possible avec au moins une brouette afin de transporter les hausses alourdies par le miel.
  5. La sécurité : prévoir un endroit éloigné de tout danger. Il est important de faire voler les abeilles plus haut en plaçant un obstacle devant la ruche pour les forcer à suivre une trajectoire définie. N'oubliez pas de signaler la présence d'abeille avec des pancartes.
  6. L'humidité : la ruche doit être à l’abri de toute humidité. Elle doit être placée sur des supports afin d’éviter l’humidité venant du sol.